750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par LeCoureurdeVin

Petite promenade parisienne aux confins des 75003 & 75011, là où le clan des hipsteristes combat sauvagement les bobocrates pour un bout de terrasse. 

Déjeuner express sous les échafaudages de La Maison Plisson, ambitieux établissement d'alimentation générale ouvert bruyamment au printemps dernier. On a trouvé une table avant qu'une horde de touristes envahisse les lieux. La saucisse-purée était de qualité, délicieusement regressive, plus facturée à prix quadra dans le vent qu'enfant innocent. La bière pression Bapbap, brassée à Paris, ne voulant pas sortir de son fût, on s'est ratrappé in extremis sur une Parisienne blonde légèrement amère.

La saucisse-purée était très bonne. Eux ils disent "saucisse au couteau faite maison et son écrasé de pommes de terre". Le service était souriant, mais bordélique.

La saucisse-purée était très bonne. Eux ils disent "saucisse au couteau faite maison et son écrasé de pommes de terre". Le service était souriant, mais bordélique.

Puis petit tour à l'épicerie, terme commun pour désigner ce "gourmet store" qui possède une cave pointue. Le badaud en denim japonais ne rechignera pas à payer sa Cote-Rôtie de chez Jamet 120€. Il y trouvera aussi toutes sortes de vins de copains à tarifs moins fracassants, comme les champagne de Chartogne-Tailleret ou la Folle Noire d'Ambat du domaine Le Roc. L'arrivée récente d'un nouveau chef de cave, Benjamin Buttner, promet quelques réjouissances dégustatives avant les fêtes dont on trouvera prochainement le programme sur Facebook.

On s'est modestement contenté pour cette fois d'un petit pot de pâte à tartiner piémontaise (les prolos appellent ça "Nutella") à 75€ le kilo. Elle est délicieuse, évidemment. Mais toute cette simplicité trendy nous a tellement ébloui qu'il a fallu plisser les yeux. Voilà, ça c'est Paris !

Belle sélection de vins à tous les prix. Que du lourd dans les frigos, aux prix réfrigérants.

Belle sélection de vins à tous les prix. Que du lourd dans les frigos, aux prix réfrigérants.

La parisien trouvera sa parisienne dans la couleur qui lui plaît. Ou une copenhaguienne, une newyorkaise ou une moscovite, car le monde entier aime se sentir à la Maison Plisson.

La parisien trouvera sa parisienne dans la couleur qui lui plaît. Ou une copenhaguienne, une newyorkaise ou une moscovite, car le monde entier aime se sentir à la Maison Plisson.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article